• Connexion
  • 32 linkedin

Enjeux et risques

Non le Codéveloppement managérial n’est pas un « petit jeu de société » anodin. Pas une simple étude de cas comme en formation. Pas un simple échange entre pairs automatiquement protégé par la règle de bienveillance.

rpsLa première caractéristique est que les participants s’y impliquent fortement.
Des managers y partagent souvent des situations difficiles, des décisions délicates, des problématiques bloquées, parfois des situations de risques psychosociaux.

Certains participants veulent parfois faire jouer un devoir d’alerte, ce qui n'est pas évident.
On le voit, le bon sens ne suffit pas, loin de là, à y être pertinent.
Oui on peut faire du tort à un client du fait d’un contrat qui mène dans une impasse.

Ensuite, parce que les personnes s’impliquent et jouent le jeu de la confiance, chacun s’y montre également moins défensif, donc plus sensible, plus vulnérable.

Ce qui peut générer un jour ou l’autre deux phénomènes :
a) la tentation de la prise de pouvoir : de l’animateur sur le client, de l’animateur sur le groupe, ou encore du groupe sur le client. Des clients citent de tels cas d’emprise, ou des situations de client abîmé.

noeudb) l’apparition de conflits aigus, de rejets, d’intolérances, de dévalorisations, tout phénomène qui est à la fois « humain » mais qui peut faire du dégât si mal géré par un animateur inexpérimenté.

Ces situations ne sont pas gérables par de simples consignes : c’est tout le professionnalisme du facilitateur qui est en jeu en terme de lecture de situation, de clarté du cadre, de compréhension de la dynamique, de rapidité de perception des premiers signes, et de capacité à trouver l’intervention juste.

emprisePour toute ces raisons le Codéveloppement professionnel exige le professionnalisme. On doit au client et aux participants une compétence confirmée et responsable.
Aujourd’hui de plus en plus d’entreprises, qui ont tenté de pratiquer le Codéveloppement sans garanties, disent : « Nous avons « bricolé », cela suffit. Nous voulons une pratique de qualité ».

Vous avez découvert la richesse du Codéveloppement. Vous percevez que sa pratique est moins simple qu’il n’y paraissait.

Ayons une compétence à la hauteur de l’implication des participants, de la confiance qu’ils y mettent et des risques possibles.

Quelques questions à poser pour vérifier le professionnalisme de vos interlocuteurs

(Pour être aussi exigeant pour le choix de votre intervenant en groupe de Codéveloppement Professionnel que pour le Coaching, par exemple).

Qu'entend-il par Codéveloppement ? Comment sait-il qu'il parle bien du Codéveloppement tel que conçu par Payette et Champagne ? (et non pas de coaching d'équipe, de groupes d'analyse de pratique, ou d'un mélange de pratiques ? )
A-t'il lu l'ouvrage de Payette et Champagne ?
Comment s'est-il formé ? Est-il certifié ou accrédité par une école ?
Sait-il utiliser aussi bien des durées de 2h ou 3h selon les objectifs ? Fait-il bien la différence d'impact selon la durée d'une séance ?
Quelle est son expérience réelle d'animation ? Quelles difficultés at-il rencontrées et comment les a-t il surmontées ?
Quelle est sa déontologie ? Avec quels exemples ?
Quelle est son expérience réelle d'intervention ? Comment procède t'il pour mettre en place une ingénierie de Codéveloppement ? Coment procède t'il pour faire remonter les résultats ?
Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
En savoir plus
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner
Google Analytics
Unknown
Accepter
Décliner